Venez discuter et passer du bon temps avec la compagnie du donjon de naheulbeuk (Quêtes, discutions, etc)
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Histoire de la ville - 2ème partie

Aller en bas 
AuteurMessage
Gwendil
Grand chef de la tribu des Barbares et Admin
Grand chef de la tribu des Barbares et Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1269
Age : 28
Localisation : Soit à la taverne soit avec Elfy soit en quête !! ^^
Emploi/loisirs : tavernier adjoint
Date d'inscription : 08/08/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Points d'Attaque:
50/100  (50/100)
Point de Défense:
65/100  (65/100)

MessageSujet: Histoire de la ville - 2ème partie   Mar 4 Nov - 14:56

Avec la multiplication des Dieux mineurs du 1e âge, la quantité de temples augmenta encore à Glargh. Ce fut une grande période faste. Il restait encore des Elfes Meuldors pour assurer le commerce par l’intermédiaire de leurs hommes de paille, et comme les empires dirigeants étaient puissants dans leur capitale, on y priait en bonne harmonie, tout en y construisant tavernes, lieux de débauche et autres lupanars géants. Le grand temple à Crom fut même terminé... Mais les barbares ne semblèrent pas très impressionnés. Ils préféraient prier Crom pendant qu’ils pourrissaient la gueule à des gobelins.
Le Premier Age s’acheva avec la chute de la dynastie de Vontorz, et la nouvelle guerre entre Gzor et les Peuples Libres de la Terre de Fangh qui vit la destruction du petit royaume Elfe de Gondolavenis et la formation d’une Alliance menée par Ilshidur le Grand. Les différentes factions "Libres", victorieuses mais épuisées, ne purent empêcher les barbares Moriacs dirigés par Kjeukien III de s’emparer de la Terre de Fangh. En outre, la plupart des forces "surnaturelles" mobilisées contre Gzor (dont les fameux mages Glandalf le Sale, Starwoman et Laradasse) n’eurent aucune envie se s’immiscer dans les affaires des Hommes.
Glargh fut incendiée en l’an 48 du 2e âge. Le Grand Temple de Crom fut le lieu d’un affreux massacre. Les derniers défenseurs de la ville s’y étaient réfugiés pour tenter d’implorer la pitié de Kjeukien III. Celui-ci, qui ignorait le sens du mot et jusqu’à son existence, trouva que c’était une bonne occasion de consacrer enfin ce temple à son dieu tutélaire. Il ordonna qu’on repeigne les murs avec le sang des défenseurs, et de passer trois bonnes couches pour que ça tienne bien les intempéries. A la fin, on pouvait marcher dans un épais tapis d’entrailles...
De l’an 350 à l’an 1000, pendant la période de la Monarchie Moriaque Molle (dite "Monarchie M&Ms"), Glargh fut reconstruite, avec des maisons plus solides et de beaux temples neufs. La ville n’était plus la capitale. D’une part les Moriacs avaient conservé un certain réflexe nomade, et d’autre part, ils avaient compris que les Tyrans de Vontorz avaient été perdus de trop dormir au même endroit dans leur palais. La cour des Moriacs était donc itinérante, et allait de château en château. On affirme même qu’ils passèrent dans le Donjon de Naheulbeuk en l’an 666, mais ceci est une autre histoire. Cela ne les empêcha pas de devenir des décadents, mais des décadents itinérants

Glargh comptait maintenant moins d’Elfes (pas plus de 300) et bien moins de temples. La rivalité avec Waldorg pour le commerce s’envenimait à mesure que les Elfes abandonnaient cette activité par manque de fonds et d’envie. La décadence des Elfes Meuldors laissa les Humains gérer leurs affaires. La paix étant durablement revenue, les dynasties Moriaques vécurent quelques belles années pendant lesquelles les barbares découvrirent que l’impôt était plus profitable que le pillage et surtout qu’il permettait des revenus réguliers. Pour faire face au problème des barbares dissidents qui pillaient les centres des impôts, on trouva plusieurs solutions originales dont on vous parlera un autre jour. Quelques conflits éclatèrent entre Waldorg et Glargh, mais comme les rois Moriacs avaient encore quelques tribus de rudes barbares avinés et malodorants pour assurer l’ordre, tout cela se réglait sans trop de casse.

En 999, les dynasties Moriaques s’étaient notablement érodées. Les anciens barbares étaient devenus des Rois feignants. Glargh, Alaikdju et Waldorg ne reconnaissaient plus leur autorité que de loin, et les petits potentats locaux ne leur payaient plus que des tribus de principes. C’est ce moment que Gzor choisit pour frapper une fois de plus, croyant que toute force avait disparu dans le monde des Hommes. Je ne reviens pas sur la guerre du Piano unique, sur le rôle joué par les hobbits, sur le retour de Bandalf ou sur les efforts de Patapon, Galahadrillette et des derniers Meuldors dignes pour mettre en échec Gzor. Sachez simplement que le dernier Roi Moriac, Lelézard [7], périt dans la bataille qui opposa le ramassis de défenseurs de la Terre de Fangh aux orques de Gzor qui s’en retourna, une fois de plus, dans sa forteresse en ruminant sa vengeance [8].

Glargh tomba sous la tutelle de l’abbaye de Labin’Houz, dont les moines contrôlent le commerce de la bière dans tout le Sud de la Terre de Fangh (Miluej tient le Nord). Les moines brasseurs avaient petit à petit racheté toute la ville en servant des bières à crédit, et comme la Terre de Fangh se retrouva sans Roi ni Empereur [9], Glargh devint, pour de bon, une ville ecclésiastique de commerce.

C’est ce qu’elle est restée aujourd’hui.

En 1265, elle fut attaquée par les Pirates Mauves. Ils ne parvinrent jamais à faire de gros dégâts, mais ils ont fait monter en flèche les polices d’assurance des gros navires de commerce qui passent dans l’embouchure du fleuve Elibed. En dehors de cette menace débile et récurrente, la ville a connu quelques petits incidents. La révolte des bourgeois de 1313 causée par la diminution de la quantité de bière dans la pinte, la révolte de 1414 causée par l’augmentation du prix de la pinte, et la révolte de 1515 causée par... Pardon nous ne sommes qu’en 1498... Il y eut aussi une bonne dizaine de conflits armés contre Waldorg, pendant lesquels les milices des deux camps s’étripèrent joyeusement sur terre et sur mer. En 1418, lassés de payer la reconstruction des maisons brûlées et de lever de nouvelles troupes, les conseils des deux villes s’entendirent pour remplacer ces guerres par des négociations couplées à des championnats de Trollball. Cela répondait à deux objectifs. D’une part, les guerres se finissaient toujours par des négociations, dont le résultat n’avait souvent aucun rapport avec les combats. D’autre part, le Trollball permet aux plus fougueux citadins d’extérioriser leur violence, en même temps qu’il fait marcher le commerce. Waldorg produit les pintes et les tonneaux, et Glargh la bière pour mettre dedans. Quant aux Trolls... Ils boudent un peu, mais comme leur tête n’est pas un organe vital, elle repousse assez vite [10].

Glargh est une cité intéressante pour les voyageurs. On peut encore visiter le grand Temple de Crom, qui sert aujourd’hui de halle aux grains. On a jamais lavé les murs, et la poussière d’orge colle un peu aux murs. On dit que la bière de Glargh, une stout puissante, contient du sang versé pour Crom et pour la multitude en rémission des bastons. Mais c’est sans doute une légende religieuse de plus.

Quantité de temples sont désaffectés, car les gens se préoccupent surtout du commerce. Les temples d’Arflouz, dieu de la Thune et de Mankdebol, dieu de la Loose, sont les plus visités. On comprend pourquoi. Comme les temples de Labin’Houz sont des tavernes, ils ont le taux de fréquentation et de pratique religieuse le plus élevé de la Cité...

Attention toutefois. Les magiciens sont assez mal vus en ville. C’est une des raisons pour lesquelles les guildes de magie s’installent à Waldorg. C’est sans doute lié à une sombre histoire d’escroquerie montée par un mage transmutateur qui acheta la moitié des marchandises de la Cité avec cinq cent tonnes d’or qui n’étaient en fait que du plomb [11]...

A Glargh, tout s’achète et tout se vend, comme dans toutes les grandes cités. Les moines et autres religieux sont partout. Le commerce et la religion restent très liés, et les acolytes en robes de bure surveillent les transactions, toujours prêts à extorquer le tonlieu [12]. On comprend que l’abbaye fortifiée de Glargh soit la plus puissante et la plus belle de la Terre de Fangh. Mais je vous rassure. Ils n’ont pas oublié les principes de la charité, et reversent 0,001% de leurs bénéfices aux pauvres. Enfin à ceux qu’on laisse entrer dans la Cité...

----------------------------------------------------------

[1] d’où l’origine du Crom-lech

[2] C’est un peu comme Paf le chien : c’est l’histoire d’un barbare armé d’une masse. Il croise un Orque, et la masse Paf !

[3] les barbares ont, en général, une seule brosse pour les cheveux les chaussures et les dents, cela explique bien des choses

[4] c’est en référence à ces massacres que les Doors chantaient "blood in the streets"

[5] voir l’article correspondant (en projet)

[6] son précédent surnom "le Gras" fut refusé, et le chroniqueur empalé

[7] on dit qu’il perdait sa queue quand il fuyait

[8] encore !

[9] pour le plus grand soulagement de tous

[10] oui le Trollball se joue avec une tête de Troll. Le seul organe vital du Troll qui ne repousse pas c’est... Leur estomac

[11] ’ordinnaire je ne balance pas, mais ces gens se dénnoncent entre eux... Bien évidement c’était un Thorp d’une branche cadette et dissidente du nom de Behb’icy Thorp

[12] impôt médiéval sur le transport des marchandises : cultivez-vous à peu de frais avec Naheulbeuk

_________________
VIVE MA ELFY !!!!!

Code de HistoireNaheulbeuk.azurforum
Article 1er : Gwendil a toujours raison
Article 2 : Quand Gwendil a tort, l'article 1er entre en vigueur. Si jamais quelqu'un conteste cet article, Gwendil emploiera la force pour que le fautif retire ses diffamations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Histoire de la ville - 2ème partie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Aspe, Pieter] Chaos sur Bruges
» La bataille de Koh Chang
» Plage de Ain Mestir
» Urbs - Histoire De La Ville De Rome Des Origines À La Mort D'auguste (d'Alexandre Grandazzi)
» [histoire]Une partie de cache-cache

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Donjon De Naheulbeuk :: Les Villes (détente) :: Glargh :: Bibliothèque-
Sauter vers: